L’atelier scénographie du combat

Les Médiévales 2005 ont vu la naissance d’un atelier dédié à l’art du combat médiéval grâce à la participation d’un Maître d’Armes hors du commun, rompu à l’Escrime Sportive mais ayant aussi une expérience peu banale : Joël Saint-Mézard est en effet un des ces personnages alliant les qualités d’un brillant enseignant d’escrime moderne mais celui-ci s’est aussi fait un nom dans la mise en scène de combats anciens. Il croisa le fer pour la première fois dans cette discipline lors de la fête médiévale de 1987 à Montaner et n’eu de cesse d’améliorer la qualité de ses prestations jusqu’au succès qui lui valu une belle victoire aux championnats de France de Vichy en Escrime Ancienne. Les Médiévales de Montaner sont pour lui un retour aux sources, pour ne pas dire un deuxième coup de cœur !

Voici donc notre Maître Joël au travail une fois de plus, adaptant les phrases de combats aux capacités modestes des chevaliers d’un jour. L’écriture des phases d’action se dessine comme une véritable partition de musique : hallebardes, haches, fléaux d’arme, épées et boucliers, tout y passe . Pas facile pour lui de faire simple quant on est capable d’élaborer les scénarii les plus audacieux et complexes, mais initier des néophytes à l’art du combat est la seule philosophie des Médiévales.

Certains rêvent même de voir un jour à Montaner une authentique école de combat médiéval ! Les soudards d’en face n’ont qu’à bien se tenir !

armr

Le maître d’armes Joël Saint-Mézard .

arme2

Dans la préparation des combats et des cascades, une des innovations a consisté à utiliser une protection très performante, issue de la gamme Sport du Laboratoire SOBER , très connu aussi pour ses accessoires médicaux. Ceci a permis également de faire cohabiter lors des Médiévales la tenue du jouteur contemporain aux cotés de celle du jouteur médiéval.