Aujourd’hui…

Depuis sept cents ans, le donjon carré du château de Montaner, haut de 40 m, offre une vue panoramique sur le Béarn, l’Armagnac et la Bigorre. Visite dans un lieu qui scella l’unité du territoire pyrénéen.

Les guides accueillent les visiteurs et réveille les fantômes de cette forteresse en ruines le temps d’une visite guidée.

IMG_7926« C’est Gaston III de Foix qui fit construire cette imposante forteresse de briques rouges en un lieu stratégique pour défendre son Etat souverain, le Béarn, face à la Gascogne anglaise. »
Montrer sa force à l’ennemi

Le château est à l’image de ce glorieux personnage, qui se faisait fièrement appeler Phébus, l’autre nom d’Apollon, et dont la devise était « Touche si tu l’oses ».

Cet édifice symbolise en effet les rêves de conquête du comte Soleil avec un donjon de 40 m de haut, le plus important de la région, qui surplombe une vaste enceinte ronde. A noter, le fière devise « Febus me fe », (« Phébus m’a fait »), gravée sur la porte d’entrée.

C’est à travers une meurtrière creusée dans les murs du donjon, larges de 3,50 m, qu’on aperçoit l’impressionnante épaisseur de l’édifice. Pourtant, il fut construit en moins de sept ans, un temps record pour l’époque, afin de répondre aux impératifs de la guerre.
Des vestiges qui parlent à l’imagination

Le reste du château a subi deux vagues de destruction et à partir de ces ruines, l’imagination doit reconstruire les quatorze salles qui le constituaient. C’est ici que le discours des guides apporte une aide précieuse au visiteur un peu déconcerté.

« Ces arcs de décharge à la base de chaque mur témoignent de l’incroyable travail fourni pour soutenir ces murs colossaux. Les trous Medievales De Montaner - N Baylotde boulins creusés dans les murs matérialisent l’emplacement des poutres qui soutenaient le plancher du premier étage. » On devine même les anciennes cheminées, par la couleur plus claire des murs au milieu de chaque pièce. « Le puits de 21 m situé au milieu de l’enceinte, était recouvert pour éviter que les ennemis ne jettent de l’extérieur des charognes pour polluer l’eau du château. »
La tour de contrôle de Gaston Phébus

La visite du donjon, constitué de cinq étages, est accessible par d’interminables escaliers en colimaçons.

Les plus courageux peuvent grimper tout en haut du donjon, sur la tour de contrôle de Gaston Phébus. L’effort est admirablement récompensé par une vue panoramique sur le Béarn, l’Armagnac et la Bigorre.

Les historiens s’interrogent sur les raisons d’une construction aussi grandiose à l’écart des axes routiers. Peut-être faut- il y voir une anticipation de Gaston Fébus qui rêvait d’un royaume pyrénéen fondé sur la réunion du Foix et du Béarn. Le château de Montaner, situé entre les deux territoires, en aurait été l’éloquent symbole.

Venez visiter le château!!

Ouverture :

  • Du 1er avril au 30 juin / 1er septembre au 31 octobre -> tous les jours de 14h à 18h (sauf le mardi)
  • Juillet et Août -> tous les jours de 10h à 12h30 et de 13h30 à 19h.

Pour plus d’information : Office de tourisme Vic-Montaner